Qui d'autre veut Générer un revenu grâce au marketing internet ?

Comment employer le mot VOUS en copywriting ?


copywriting

Pensez a laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Et si employer le mot VOUS était quelquefois une grave maladresse de copywriting… (et comment la réparer) On vous a indiqué qu’en copywriting, vous deviez employer au maximum le mot « Vous ».

On vous a évoqué John Caples, quand il disait :

« Je savais par expérience que le mot VOUS est le mot le plus utilisé en copywriting , mais je ne savais pas qu’il serait vainqueur avec une telle avance. »

copywriting

Et comme tout bon élève, vous avez suivi cette suggestion. Vous utilisez maintenant un maximum de « Vous » en copywriting dans vos pages de vente, vos articles, et vos communications.

 

Cependant, utiliser le mot « Vous » s’avère dans bien des cas une grave maladresse. Si funeste qu’elle peut précisément monter votre interlocuteur contre vous…

Voici pourquoi :

 

Quand le « Vous » blesse…

 

On ne s’en rend pas constamment compte, mais l’utilisation du mot « Vous » en copywriting  est parfois blessante, culpabilisante, ou écrasante.

 

Vous voulez une démonstration ?

Rappelez-vous la dernière fois qu’on vous a fait cette remarque : « Vous n’avez rien compris à ce que j’ai dit. »

Comment l’avez-vous pris ?

 

Si vous êtes comme la la plupart des gens, vous l’avez plutôt mal pris. Cela vous a peut-être même énervé…

énervé

C’est un peu comme si on vous avez dit « Vous n’êtes pas assez astucieux pour saisir mes propos ». Ou même « Je suis plus ingénieux que vous, c’est pour cela que vous ne comprenez pas ce que je dis. »

 

J’abuse un peu, mais pas tant que ça.

 

Où je veux en venir ? C’est simple :

 

La seule occasion où vous pouvez utiliser le mot VOUS, en copywriting c’est…

 

… pour mettre en grandeur votre interlocuteur.

 

C’est-à-dire exclusivement pour lui montrer à quel point il est plus remarquable, plus intelligent, plus robuste, plus habile, etc., que le reste du monde. Ou qu’il le sera sous peu.

 

Exemples :

Vous avez tout saisis

 

Vous savez que vous pouvez prospérer plus que n’importe qui

 

Vous êtes assez fort/brillant/qualifié pour …

 

Votre voisin va pleurnicher en voyant votre succès…

 

succès copywriting

Vous assimilez le principe ? Vous adoptez le mot VOUS uniquement pour les choses positives. Pour mettre en mérite votre interlocuteur.

Et pour les choses négatives, me demandez-vous ?

 

C’est facile :

 

Corrigez l’orientation de la phrase Il y a plusieurs manières de transformer l’orientation d’une phrase.

 

Voici deux techniques :

 

  1. Utilisez le JE

 

Reprenons cette phrase : « Vous n’avez pas appréhendé ce que j’ai dit ».

 

Comment la reformuleriez-vous pour qu’elle ne soit plus culpabilisante ?

 

Facile. Dites « JE me suis mal exprimé » 😉

 

Ici, vous adoptez le mot JE au lieu de VOUS. Et vous assumez l’erreur à la place de votre interlocuteur.

 

Dire « Je me suis mal exprimé » sous-entend « Si je m’étais mieux exprimé, vous m’auriez compris ».

 

Vous dirigez le doigt sur vous. Non plus sur votre interlocuteur.

 

Voici un autre stratagème en copywriting :

 

Copywriting dirigez le doigt sur vous

  1. Utilisez le NOUS

 

Le mot NOUS est un mot terriblement fort, car il transmets l’idée d’appartenance à un groupe.

 

On déculpabilise quand on sait ne pas être le seul à avoir tel ou tel problème.

 

Au lieu de dire à quelqu’un « Vous avez des difficultés d’argent », dites plutôt « NOUS avons tous, un jour où l’autre, des difficultés d’argent dans notre vie. »

 

Dans le cas d’une page de vente ou d’un article de blog, vous pouvez poursuivre par : « C’est probablement votre cas si vous lisez ces lignes… »

 

 

En démarrant par NOUS, vous déculpabilisez votre lecteur. Sa difficulté d’argent n’est plus vu comme un défaut qui n’afflige que lui, mais comme un problème normal qui atteins chaque être humain. Un jour ou l’autre.

 

Pour récapituler :

 

Empruntez le mot VOUS pour établir une valeur avec votre interlocuteur : « Vous valez mieux que les autres. Vous faites partie d’une élite. Vous êtes extraordinaire au yeux du monde. »

 

Et évoquez le mot NOUS pour citer les choses négatives : « Nous avons TOUS ce problème. C’est naturel. C’est dans la nature humaine. Personne n’y échappe. »

Citez les qualités en disant VOUS. Citez les faiblesses en disant NOUS.

 

Copywriting nos faiblesses

D’ailleurs, j’ai employé une variante du NOUS quelque part dans cet article…

 

Arriveriez-vous à la découvrir ?

 

 

Et pour aller encore un peu plus loin,

 

 

Copywriting – Best Of des Accroches qui Cartonnent. 
Utilisez ces accroches qui ont fait leurs preuves, adaptez-les à vos produits et à vos prospects, et vous multiplierez par 10 vos rendements.

Have any Question or Comment?

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez un cadeau

Mon cadeau pour votre fidélité

Téléchargez gratuitement

Votre nouvelle source de revenu !

Boosté par WP-Avalanche
%d blogueurs aiment cette page :